Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 16:21

... bien sûr mais... je ne sais pas ce qui m’arrive, j’ai du coton dans les oreilles et pourtant j’entends des cloches, je... Thibaut ne finit pas sa phrase. Il se met tout à coup à frissonner et pourtant une sueur intense sort de tous les pores de son visage. Toute sa face exsangue est inondée ! – Il a très chaud, dit Dypha d’une voix forte. Et prenant la bouteille d’eau minérale sur son bureau, elle asperge largement la figure de Thibaut dont aucun des muscles ne réagit. Thibaut, qui a les yeux fermés, voit tout ce qui se passe dans la camionnette mais il n’entend absolument rien. Il se sent plus léger que l’air. Il sort de son corps et s’élève au dessus de celui-ci. Il se voit allongé sur cette banquette de Skaï rouge recouverte d’un long drap blanc sur lequel il gît. – C’est une syncope, vite de l’oxygène, du sucre. Faites le 15, appelez le S A M U. Non ce n’est pas grave mais vous savez les causes des syncopes sont multiples et variées et nécessitent toujours une évaluation par un médecin pour éliminer les motifs graves. C’est Dypha qui essaie de rassurer Josiane tout en donnant des ordres péremptoires à son aide. – Thibaut, reviens, crie Josiane tout en lui frottant énergiquement les mains. Des gens s’affairent autour de lui, il voit l’affolement de Josiane, sa compagne de jeux, mais il y a si longtemps ! C’était du temps des olives carrées aurait dit Amoud, l’employé du Capitaine Duchêne. Tandis que l’ambulance arrive avec son arsenal d’appareils de soins et que les infirmiers transportent son corps sur une civière, Thibaut est aspiré par un cône gigantesque. Il lui semble qu’une main invisible est en train de déboucher l’ouverture qui le retient enfermé à l’intérieur de ce volume géométrique. C’est comme si la vrille d’un tire-bouchons est actionnée juste audessus de lui. Puis clac ! L’appel d’air provoqué par cette manoeuvre le projette vivement sur le sol. Il se relève et marche lentement sur un sentier de terre battue, étroit, bordé à droite et à gauche de grilles très hautes et rouillées. La noirceur de leurs barreaux n’est absolument pas atténuée par les rayons d’un très pâle et minuscule soleil qui semble perdu dans une immensité impalpable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christiane Ferrovecchio - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Christiane Ferrovecchio
  • Regards sur le Monde 
 Réflexion
 Actualité internationale
 Spiritualité
 Romantisme
 Amour
 Algérie
 Afrique du Nord
 Soleil
 Chaleur
 Beauté
 Esthétisme
  • Regards sur le Monde Réflexion Actualité internationale Spiritualité Romantisme Amour Algérie Afrique du Nord Soleil Chaleur Beauté Esthétisme

Texte Libre


... j'ai aimé avec passion cette terre où je suis né, j'y ai puisé tout ce que je suis, et je n'ai jamais séparé dans mon amitié aucun des hommes qui y vivent, de quelque race qu'ils soient. Albert Camus

Le coeur n'a jamais de rides. Il n'a que des cicatrices. Francis Carco

Les larmes sont les paroles du coeur.....
Et mon coeur a trop souvent parlé ... Valérie Vanier

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir...Rudyard kipling

La haine, c'est l'hiver du coeur. Victor Hugo

Plus on juge, moins on aime. Honoré de Balzac


A force de croire en ses rêves, l'homme en fait une réalité. (Hergé)
 
L'essentiel est invisible pour les yeux (Antoine de Saint-Exupéry)

 

 * Craindre d'aimer, c'est avoir peur de souffrir.
L'amour mène au renoncement, donc au don de soi. 
( Christiane Ferrovecchio )

 

 LA OU DES HOMMES SONT CONDAMNES A VIVRE DANS LA MISERE,
LES DROITS DE L'HOMME SONT VIOLES.
S'UNIR POUR LES FAIRE RESPECTER EST UN DEVOIR SACRE. (
Père Joseph Wresinski)
   

Texte Libre

Dédicace à la Maison de la Presse ARGELES - sur - MER.

Es-tu triste ? Cherche autour de toi un service à rendre, une peine à consoler...(Jacques Coeur)

 

 

 

 

Texte Libre

Il y a actuellement  

  personne(s)



 

Texte Libre

Texte Libre

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé !  Voltaire

 

 


*

Croyant ?... Pas encore ?...


Croyant ?... Pas encore ?...

Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de DIEU quand IL ne veut pas signer. Théophile Gautier

www.ConnaitreDieu.com/Jesus_Chris
t 
http://connaitredieu.jesus.net/widget


DIEU  Lui-Même a dit : Je ne te délaisserai point, et Je ne t'abandonnerai point. La Bible

Liens